À propos

Qu’est-ce que l’alerte AMBER?

Il s’agit d’un programme de collaboration entre les services de police et leurs partenaires qui permet d’alerter la population en cas d’enlèvement d’enfant par tous les moyens médiatiques possibles. Il s’agit d’un programme de collaboration entre les services de police et leurs partenaires qui permet d’alerter la population en cas d’enlèvement d’enfant par tous les moyens médiatiques possibles.

Dans une telle situation, les premières heures sont cruciales : c’est pourquoi l’Alerte AMBER (alerte médiatique but enfant recherché) sollicite la participation de la population afin de retrouver rapidement un enfant victime d’enlèvement.

L'historique

L’Alerte AMBER provient des États-Unis. Elle a vu le jour à la suite de l’enlèvement d’une fillette de neuf ans, Amber Hagerman, survenu le 13 janvier 1996 dans la ville d’Arlington, au Texas.

À l’époque, bien qu’un citoyen avait donné la description du suspect et du véhicule ayant servi à l’enlèvement de la fillette, celle-ci a été retrouvée morte quatre jours plus tard. Cette tragédie avait profondément choqué la population. Le 30 avril 2003, l’adoption de l’AMBER Alert Bill par le Congrès américain assurait l’application uniforme de l’alerte dans tous les états américains, en veillant à ce que la population soit avisée lors de ce genre d’évènement en vue de retrouver le plus rapidement possible l’enfant enlevé.

L’Alerte AMBER a été implantée au Québec le 26 mai 2003; à ce jour, chaque cas a connu une fin heureuse.